AFIAC/Café/Perfomance |3 février 21h|

affsite

 

Remi Uchéda est-il plutôt un sculpteur qui fait des performances ou comme le dit Claire Le Restif l’expérience de la performance nourrit-elle son travail plastique ? C’est le corps dans l’espace, le rapport à l’autre, le déplacement et le mouvement qui lui sont nécessaires. L’artiste explore la relation en se posant la question du maintien, de l’équilibre et de la tenue, du déplacement et de l’adhérence (comme on peut adhérer à quelque chose, participer ou échanger) ou bien celle de l’énergie (fils conducteurs), et ce dans des modes d’expressions plastiques qui vont de la sculpture à la photographie, de l’installation à la danse ou à la performance.