Présentation

imagepresentation

 

Créée en 1999, l’Association Fiacoise d’Initiatives Artistiques Contemporaines a pour objectifs :
– d’introduire la pratique culturelle dans le quotidien de chacun, comme élément essentiel à la
qualité de vie et source d’ouverture au monde,
– de provoquer des rencontres fécondes entre des artistes, des populations et l’art contemporain,
– d’inviter les artistes à travailler en prise directe avec le(s) vivant(s).

L’AFIAC, pôle artistique itinérant sur le territoire, c’est, depuis 16 ans, la production d’oeuvres,
leur diffusion auprès du plus grand nombre, et la sensibilisation de tous les publics à l’art contemporain dans sa diversité.

 

Une offre artistique toute l’année sur le territoire

Entre le festival Des artistes chez l’habitant et les rencontres mensuelles autour de la performance, l’Afiac s’affirme comme un acteur important de la dynamique artistique et culturelle locale en accompagnant la création contemporaine d’aujourd’hui et sa réception par la population.

AFIAC Des artistes chez l’habitant

Pour ce faire, l’AFIAC a mis en place une résidence d’artiste chez l’habitant qui se déploie chaque année au mois de juin dans dix habitations de Fiac et un an sur deux dans un autre village de la Communauté des Communes.
Les dix œuvres réalisées chez les habitants sont visibles pendant trois jours. Le public est convié à rencontrer les artistes chez leurs hôtes pour échanger autour des productions très contemporaines spécifiquement pensées et réalisées pour chaque lieu. L’espace public est investi par des artistes aux pratiques performatives ou en lien avec le gout et les nourritures (réalisation de buffets artistiques).
L’ambiance est celle d’un festival, la convivialité est au centre de nos préoccupations et de nombreux bénévoles s’impliquent chaque année pour que cette fête de l’art soit une réussite.

AFIAC/Café/Performance

Chaque année 7 artistes performers rencontrent leur public. Du mois de novembre au mois de mai, chaque premier vendredi à 21h , le restaurant du village devient un lieu dédié à l’art performance avec l’invitation d’artistes de la scène internationale. L’entrée est libre et gratuite.

 

Une action culturelle auprès de publics spécifiques

Lieu ressource et acteur culturel partenaire sur le montage de nombreux projets de développement local, l’AFIAC participe d’une force associative de territoire par les actions de sensibilisation et de médiation qu’elle mène toute l’année, dans un souci constant de cohérence artistique et relationnelle. Ces actions peuvent prendre la forme de résidences d’artiste et/ou d’ateliers de pratique artistique. Ses partenaires réguliers dans ce cadre sont les professionnels et les publics de l’Education nationale (Education artistique et culturelle), du tissu social et médical, et de la justice.

AFIAC Les résidences

Chaque année 3 à 4 résidences d’artiste sur le territoire sont co-construites avec des établissements partenaires. A travers l’invitation faite aux artistes à déplacer leur atelier le temps d’une résidence d’1 à plusieurs mois, dans des lieux du territoire, l’AFIAC met au coeur de son projet la sensibilisation à l’art contemporain associée à la production d’oeuvres et à la rencontre avec l’artiste, ses outils, ses techniques, ses gestes. Dans ce cadre, le processus de création de l’artiste invité se déroule en interaction immédiate et constante avec l’environnement d’accueil et une série d’actions de médiation vient jalonner et enrichir sa réception par le public concerné.

AFIAC Les ateliers de pratique artistique

Chaque année 3 à 4 artistes de la scène contemporaine sont conviés à partager leur univers avec des publics amateurs, qui deviennent alors eux-mêmes producteurs d’un objet artistique. Qu’ils se déroulent dans les écoles primaires, au collège, au lycée ou auprès de publics empêchés (prisons notamment) les ateliers proposés sont étroitement liés à l’univers singulier d’un artiste invité à « montrer ses gestes » et à nourrir, d’échanges avec le territoire et la population, sa démarche de transmission et son identité de créateur.

 

La production d’oeuvres d’art et édition

Au gré de ses événements et projets, l’AFIAC invite annuellement de 7 à 9 artistes performers et une quinzaine d’artistes en résidences. Chaque résidence donne lieu à la production d’une ou de plusieurs oeuvres ainsi qu’à la restitution publique du travail des artistes.
Relais des productions artistiques de l’année auprès de ses publics (adhérents notamment), des centres d’art, des écoles d’art et des FRAC partout en France, un catalogue édité annuellement depuis 2000 et distribué gratuitement témoigne de la création contemporaine d’aujourd’hui. Les éditions sont disponibles à la lecture en ligne et téléchargeables sur le site internet de l’AFIAC.

 

AFIAC Direction artistique

Patrick Tarres / Directeur artistique et commissaire général des expositions
Océane Thoron / Coordinatrice de projets artistiques

AFIAC Régisseur

Cédric Marc

AFIAC Conseil d’administration

Président / Antoine Parant
Trésorière / Marie-Christine Lepinay
Secrétaire / Rosemarie Hoffmann
Vice Président / Marianne Said

 

Anarchisation et/ou émancipation du spectateur ?
Texte de Christian Ruby, Docteur en philosophie, philosophe – 2011

Un calendrier enfin républicain et laïc substitue de plus en plus, aux cérémonies religieuses, des jours collectifs mémorables assurés dans les lieux publics. Entre la fête de la musique (30 ans désormais 1), les fêtes nationales – conçues comme des moments privilégiés de diffusion des signes, des valeurs et des symboles par lesquels les membres d’un corps politique peuvent se reconnaître 2 – et d’autres festivités encore, l’AFIAC a trouvé à loger aussi sa manifestation dans les rythmes annuels, en déterminant une autre date remarquable : le dernier week-end de juin. Toutefois, non contente de graver ses éditions successives dans le marbre de nos agendas, l’ AFIAC, à Fiac (Tarn), s’acharne à rebondir sur ce qui constitue le fond de trop nombreuses manifestations culturelles : l’instrumentalisation des oeuvres d’art. La conviction d’avoir à mettre l’art et la culture au service de valeurs d’État, et à placer la délectation artistique en moteur de la promotion d’une utilité civique quelconque, le plus souvent conditionnée par le spectaculaire, ne cesse d’assigner, partout, à l’art la vocation de graver dans le coeur des femmes et des hommes ces valeurs spécifiques, et veut sceller l’empreinte de la société sur les esprits. En contrepoint, l’AFIAC ne se contente pas d’occuper des lieux publics, elle vise à donner corps à un espace et une parole publics.

lire la suite