Florent Bailly | AFIAC/Café/Performance VENDREDI 8 AVRIL 21h

affiche_site_8avril » Aux cours de voyages plus ou moins lointains, je cherche des paysages à vélo, seul, après avoir pratiqué le cyclisme en compétition.

“Non mais, tu te rends compte, une foule t’attend là-bas avec micros et caméras télé, ce sera le délire, la gloire et le fric à la pelle !“ C’était devant Cape Town, où j’ai catapulté sur la passerelle d’un pétrolier ce bref message au Sunday Times : “Je continue sans escale vers les îles du Pacifique parce que je suis heureux en mer …” Bernard Moitessier, Tamata et l’Alliance, Mémoires, éditions Arthaud

Différentes impressions de paysages sont mémorisées et rythment mes déplacements qui sont adaptés aux découvertes de paysages, alternant des séquences d’effort et de pause, enfractionné. Ma première échappée à vélo longe les côtes des mers et lochs d’Ecosse à l’été 2005.

Après un petit raidard à 14 %, j’aperçois du coin de l’oeil une forme et reconnais le castle Stalker … Appin, Écosse été 2005

La fatigue (physique et visuelle) et les conditions météorologiques influencent mes impressions, qui sont notées, photographiées et dessinées sur le motif, devant les paysages, comme les artistes-voyageurs du 18ème siècle.

Mes recherches de paysages m’ont amené à découvrir et revisiter l’Ecosse (été 2005 et automne 2007), le littoral atlantique français, en particulier la Bretagne et la Normandie (été 2006 et mai -juin 2012), et plus récemment la Scandinavie, du sud de la Suède au Cap Nord, du 11 avril au 23 juin 2014.  »

Traces / diaporama

[rlslider id=3682]