VOIRe ● ARLT

ARLT
 

Chanson française signifierait à peu près ceci : que le verbal prime et que la musique fait une tapisserie discrète à un prétendu message. Arlt ferait dans la chanson française ? Évidemment non. Alors quoi ? Alors, les deux de Arlt, qui parlent fort bien de ce qu’ils font, disent à peu près ceci : que les chansons sont des stupéfiants, que chanter une chanson c’est avaler un truc qui met dans un certain état, que les chansons se colorent du temps qu’il fait, de l’humeur du jour, comme des espèces de baromètres.
Des litanies graveleuses, aimantes et sensuelles, une ménagerie totémique à dégommer, un goût pour la transe comme on n’en voit que dans les étables free-rock, Arlt en concert, c’est l’amour, la gloire et l’épilepsie.
Feu la figure, deuxième album d’Arlt, vient de sortir chez Almost Musique.

 

Traces | vidéo

__________________________________________________________________________________________________

Commissaires :

Patrick Tarres : Directeur Artistique de l’AFIAC,
Manuel Pomar : Directeur du Lieu Commun à Toulouse,
Yvan Poulain : Directeur du musée Calbet à Grisolles en partenariat avec les Abattoirs, FRAC Midi-Pyrénées.

Les artistes : David Mickael Clark, IKHÉA©SERVICE N°58, Marie Aerts, Jeremy Laffon, Marion Pinaffo, Marie-Johanna Cornut et Marie Sirgue, Robert Milin, Rodolphe Huguet, Régis Perray, LASSIE / ARLT

__________________________________________________________________________________________________